Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"L'arbre à huit mains"

09/02/2009 | "L'arbre à huit mains"

J'ai ressorti un vieux tableau fait avec un autre frère (Bernard) et deux autres soeurs (Claudine et Marie-Reine). Certains n'aiment pas cette peinture, probablement parce que c'est trop onirique alors qu'il nous faut être au coeur de la dure réalité de notre époque, au coeur de cette crise grave et existentielle qui ramène l'homme au centre d'un monde devenu trop matérialiste. Vous me direz quel rapport avec la peinture présentée. Simplement, je voudrais dire que c'est possible de créer avec d'autres les bases d'un nouveau monde d'amour et de partage. C'est pas facile mais c'est possible. Nous sommes tellement loin dans le péché que notre génération n'est pas encore capable de créer collectivement sur un long laps de temps mais ça et là, nous, les Pèlerins d'Arès en frottant nos pénitences, nous y arriverons de mieux en mieux. Dans la joie, dans la bonne humeur et la Lumière, nous y parviendrons. Nous nous prendrons des coups mais nous réussirons à changer sans perdre nos personnalités respectives grâce à cette intelligence du coeur qui nous fait encore défaut. Nous nous construisons une âme de plus en plus forte, une âme d'apôtres, de ces êtres dont le monde a tant besoin pour appeler d'autres hommes ayant le courage de s'améliorer pour reconquérir la terre d'amour, de beauté et de partage que le Créateur nous a donnée. C'est écrit sous d'autres formes dans la Révélation d'Arès. Lisez-la, vous la comprendrez mieux que moi ; je l'espère de tout mon coeur fraternel.

01:40 | Commentaires (2)

Commentaires

Profusion de messages dans cette expression de vie. Manque de clarte. Interessant c la demarche fraternelle a qques uns. Merci.

Écrit par : bon.hom | 12/02/2009

Oh, bon.hom, pardon de ne pas vous avoir répondu rapidement. Absorbé par des soucis, j'étais. Je prends un peu de temps pour vous parler de frère à frère. Pardon de ne pas avoir été clair sur ce message plus haut qui illustre l'image numérisée. Tout ce que j'écris sur ce blog, c'est pour faire connaître cet extraordinaire message qui s'appelle "La Révélation d'Arès" qu'encore si peu d'hommes connaissent vraiment. . Un pur message venant tout droit du Ciel (le Séjour du Créateur) relayé sur terre par un Messager comme il y en a un tous les mille ans. Cet homme bon est un prophète, pas un gourou, mais Le Prophète du XXI° siècle, celui qui A reçu la Pure Parole du Père Aimant et qui EST chargé de l'enseigner aux hommes. Voilà ce que j'essaie de dire bon.hom : "prononcer cette Parole pour l'accomplir car la Vérité c'est que le monde doit changer". Avec mes modestes moyens, j'essaie de relayer, de me faire l'écho de ce qui a été donné au monde en 1974 et en 1977. Toute la fortune de cet homme dénommé Mikal par Dieu lui-même tient en un livre et qui est devenu sa raison d'avoir et d'être ("Ma Fortune est ton bât" dit le Père aimant dans la Révélation d'Arès). Nous avons cette chance inouïe d'avoir un prophète encore vivant dans notre pays et si peu de gens le savent... Alors, il nous faut continuer à propager l'Appel à changer nos vies en bien actif. D'autres comme moi s'efforcent de faire connaître tout ce qui a été écrit par Michel Potay (Mikal) depuis plus de 35 ans. Vous pouvez trouver des liens internet sur la colonne de droite de mon blog d'amateur qui vous éclaireront mieux que ce que je fais ici, j'en suis persuadé. J'essaie simplement d'être un relais pour cette immense espérance qui essaime le monde petit à petit. Pour en revenir à ce texte plus haut, j'ai juste essayé de montrer la difficulté de créer, de construire quelque chose ensemble. Il faut mourir à soi-même, être l'autre, avoir l'humilité et l'amour pour l'autre. Être le complément de son coeur, de sa vie, de ses mains. Ressentir qu'on ne fait qu'un avec cet être, notre frère, notre soeur. Voilà très brièvement ce que j'ai voulu exprimer mon frère.

Écrit par : Thierry | 04/03/2009

Les commentaires sont fermés.